La Lignée

Ip Man > Wong Shun Leung > Philipp Bayer
 

Ip Man

Ip Man (1893-1972) fut le dernier grand-maître de Wing chun.

Né en Chine dans la province de Kouangtong, il étudia 3 formes différentes du Wing Chun Kuen sous la direction de Tchan Houa Tchouen, Ng Tchong Sö et Leang Pi.
Agé de douze ans, Yip Man se rendit au Kwoon de Chan Wah Shun avec trois cents pièces d’argent en poche, dans l’espoir de se faire accepter comme élève. Chan pensa d’abord que le garçon avait volé cet argent à ses parents avant de s’apercevoir que le garçon avait effectivement économisé cet argent. Il accepta de le prendre comme son dernier disciple. Yip Man étudia avec Chan pendant quatre années et à sa mort, il partit pour Hong Kong.

A l’age de seize ans, Yip Man était déja un combattant accompli. Il fut présenté à un vieil excentrique, Leung Bak, renommé pour son habilté en Kung Fu. Il le défia mais fit battu.
Leung Bak était le fils survivant de Leung Jun et le dépositaire des secrets du Wing chun authentique. Il accepta Yip man comme élève. Yip Man étudia pendant quatre ans avant de retourner à Fatshan où il défia les élèves avancés de l’école de Chan. Il devint le grand maître de Wing Chun. Il était très respecté pour ses talents en Kung Fu mais il n’accepta jamais de prendre des élèves.

En 1949, à la prise de pouvoir de Mao, Yip Man partit pour Macao, laissant derière lui toute sa fortune. A Macao, Leung Shan, un maître de l’école du sourcil Blanc, retrouva Yip Man dans un état de grande misère et décida de l’emmener avec lui à Hong Kong.

L’école de Leung Shan se trouvait sur la propriété du syndicat des employés de restaurant, à Hong Kong, où on donna à Yip Man un petit appartement. Chaque soir, après la fermeture du restaurant, des cours de kung Fu avaient lieu en présence de Yip Man qui ne cachait pas ses critiques à l’encontre du style de Leung Shan. Un soir de 1951, excédé par ce manque de respect, Leung Shan le défia. Il était plus jeune et plus fort que Yip Man mais son art ne pouvait rivaliser avec l’art du Wing Chun. Il fut facilement battu. Cette victoire marqua le début de l’enseignement de Yip Man à des disciples soigneusement choisis, parmi lesquels, en premier lieu, venait Leung Shan.

A la fin des années 1960, il fonda la Hong-Kong Vingchun Athletic Association, qui fut la première association officielle de Wing Chun Kuen du 20ème siècle.


A l’origine, Yip Man réserva son enseignement à un cercle limité de disciples choisis, par la suite, il changea d’optique et son action, fut à l’origine d’un rayonnement international du Wing Chun Kuen. Il fut également très célèbre pour les duels qu’il livra tout au long de sa vie et pour avoir été le maître de Bruce Lee; on se doute donc de l’impact qu’il a eut sur celui-ci…

Il savait qu’il ne suffisait pas d’être un bon pratiquant pour devenir un bon professeur, mais qu’il était important de savoir transmettre ses connaissances à ses élèves.

Yip Man rejeta tous les termes compliqués liés à l’art et aux théories philosophiques et changea le langage pour donner au système une forme d’expression plus moderne, de façon à rendre plus facile l’apprentissage. Il a également abandonné l’utilisation de certaines formules, des termes anciens du système. Il a interprété le sens de ces formules dans des exercices simples, pratiques, accessibles d’emblée aux pratiquants, au lieu de se contenter de leur débiter des paroles fleuries et mystérieuses qui n’avaient pour eux aucune valeur.

La quasi-totalité des styles actuels se réclament de l’enseignement de Yip Man.

Wong Shun Leung

Wong Shun Leung était le Ving Tsun personnifié à Hong-Kong et plus tard dans le monde entié. Lutter et combattre était son principal hobby, les duels (combats singuliers) étaient légion à l’époque.

Son expérience dans la boxe occidentale lui permit de voir le Ving Tsun/Wing Chun et de l’appliquer avec un grand réalisme, et une efficacité hors du commun.

WSL suivit l’enseignement du Maître de Bruce Lee: Yip Man, il etait le Sihing (Grand frère de Kung Fu) du petit Dragon.

C’est dans les ruelles et sur les toits de Hong Kong qu’il éprouva et améliora son Art du combat à l’occasion de beimos (challenges/ affrontements).

WSL testa sa science du combat face à différents styles d’arts Martiaux , il affronta par exemple un Boxeur russe de 120 kg du Nom de Giko , et WSL s’en sortait toujours avec une facilité déconcertante et très rapidement (nombreux témoignages à l’appui).

Le style de Ving Tsun de WSL est La référence dans le monde du Wing Chun/Ving Tsun Kung Fu.

Philipp Bayer

Philipp Bayer fût l’élève Européen le plus sérieux et le plus dévoué de Wong Shun Leung, il suivit l’enseignement de WSL à Hong Kong ou il se rendit régulièrement pendant plus de 10 ans, mais il l’invita également tous les ans en Allemagne et ce , jusqu’à la mort de Wong Shun Leung.

Aujourd’hui Philipp Bayer est devenu à son tour la référence du style Wong Shun Leung Ving Tsun en Europe et il est reconnu comme étant l’un des plus grands experts du Wing Chun/Ving Tsun Kung Fu au monde.

Axant sa pratique et son enseignement du VT sur le réalisme et l’efficacité maximale.

Ivan Heretynski

Après avoir pratiqué différents styles tels que : Judo, Karaté, Boxes pieds poings, Taekwondo, Tai Chi Chuan & KungFu, Ivan Heretynski commence son apprentissage du Wing Chun en 1996. Ayant au préalable travaillé le Wing Chun auprès de plusieurs Maîtres Chinois : « Ha Mong Thuong », « Lo Man Kam », « Nino Bernardo », « Gorden Lu » et « Wan Kam Leung », il décide en 2008 de suivre l’enseignement de Philipp Bayer en Allemagne et de le représenter en France dans le cadre de la V.T.K.F.A.E .

412567_3831726593126_1158994343_o